Logo Paroisse St François Xavier de Navarrenx

Saga compostellane des enfants de Choeur - II
Saint Sauveur © MCL

Saga compostellane des enfants de Choeur - II

Arrivée à Oviedo, étape sublime du Chemin

Un grand séminaire

Après Covagonda nous voilà partis pour Oviedo. Arrivés en début de soirée au séminaire d'Oviedo. Une bâtisse immense pouvant accueillir plus de 300 séminaristes dans laquelle notre présence dans ces interminables couloirs a rassuré le jeune gardien de nuit. Nous nous sommes directement installés dans les chambres qui nous étaient attribuées. Affamés, nos courageuses mamans ont préparés le repas pendant que nous, nous perdions dans les immenses couloirs. Pour terminer cette première journée (qui n'a pas été de tout repos), nous avons fait une veillée avec au programme : louanges, prières, histoires et anecdotes en lien avec le chemin de Saint-Jacques racontées par notre abbé. Cette veillée a faillit ne pas avoir lieu et pour cause, la personne qui nous conduisait à la chapelle, nous promenait dans tout le séminaire. Au bout de quelques minutes, après avoir traversé les multiples couloirs, monté et descendu les escaliers, elle nous a ramené finalement à notre point de départ en nous expliquant qu'elle ne trouvait pas la chapelle (nous étions juste devant). La veillée terminée, enfants comme adultes, nous sommes partis dormir pour entamer la deuxième journée de bonne heure et de bonne humeur !

Le Trésor d'Oviedo

La deuxième journée est arrivée bien plus vite qu'on ne le pensait, la nuit a été courte !!! Une fois tous réveillés, direction le petit déjeuner, une longue journée nous attend. Puis d'un pas décidé, nous nous sommes dirigées vers le centre ville d' Oviedo afin d'assister à une messe en Espagnol concélébrée par notre “Padre Frances”. Ensuite, nous avons visité cette cathédrale avec un audioguide et nous avons chanté à plusieurs reprises. Tout comme le Pape Jean Paul II lors de sa venue sur le Camino, la prière des Pèlerins devant la statue du saint sauveur. Cette statue étant le point de départ des pèlerinages vers Compostelle ! Cette cathédrale contient de nombreux trésors dans la "Camara santa" et reliques comme une des jarres du mariage de Canna, le Suaire d' Oviedo... Après cette très enrichissante visite , nous avions très faim. Nos mamans sont venues encore une fois à notre rescousse et nous ont préparé le pique-nique, rythmé, par des cours de zumba donné par Yadira.( Madison et Kuduro) . L'après-midi, l'ensemble des adultes s'est réunit pour nous organiser une chasse au trésor dans le centre ville d'Oviedo (sans eux, chouette!). Le but étant de prendre la plus belle photo, la moins belle, une photo insolite, faire tamponner la feuille dans un monastère, ramener l'objet le plus "kitch" et prendre deux photos d'objets à trouver, tout cela en 1 heure! Trois équipes sont en compétition : -Arnaud, Luna, Luciana, Elior -Agathe, Anna-Rita, Manoukian, Pacôme -Arthur, Armanine, Sophia, Alaïa Dommage pour l'équipe d'Agathe, ils finissent dernier. La victoire s'est jouée à 0,5 point mais c'est l'équipe d' Arthur qui l'emporte.

Chez les Pères Cistertiens

Sur les traces des premiers pèlerin, direction Sobrado. Les trois derniers kilomètres à pied sur le “Camino”, pour rentrer dans ce village et arriver au Monastère Dos Monxes. Nous avons eu une bénédiction de coquilles Saint-Jacques puis nous sommes partis. Lors de cette marche nous avons eu un avant-goût des talents d'imitatrice de Yadira, on a également pu marcher le long d'un lac avec un magnifique paysage et pu observer des tracteurs (surtout Arthur). Sobrado, un monastère occupé par une quinzaine de moines où les cellules ont été transformés en dortoir. Un monastère rythmé par des règles de vie monastiques..... avec fermeture des portes à 22h. Lorsque nous sommes arrivés, les chauffeurs avaient préparé le repas et avaient descendus toutes nos valises, nous n'avions plus qu'à aller nous doucher et mettre les pieds sous la table... A la fin du repas, les enfants et l'abbé, nous sommes allés écouter les moines lors des complies. C'était magnifique et vraiment apaisant ! La spiritualité de cette cérémonies chantée a transporté tous les pèlerins dans un intense moment de recueillement et a marqué les esprits. Le “Camino”, c’est aussi des rencontres. Cette seconde soirée a permis d’échanger longuement avec Manu, un jeune pèlerin sur le chemin du retour qui s’est posé quelques jours dans ce monastère pour mieux appréhender sa foi. Nous sommes ensuite partis nous coucher, il nous faudra des forces car demain nous partons marcher une quinzaine de kilomètres pour rejoindre notre destination finale, Compostelle... C’est dans ce lieu unique avec un réel sentiment de protection divine que s’est terminée cette 2nde journée.

Didier, Alaïa et Agathe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.